1. Accueil
  2.  > 
  3. HWS
  4.  > 
  5. Ressources
  6.  > 
  7. Entretiens
  8.  > 
  9. COVID-19 et télétravail, entretien avec M Laurent ESCART, PDG de HOSTEUR Group

COVID-19 et télétravail, entretien avec M Laurent ESCART, PDG de HOSTEUR Group

Oct 20, 2020  


télétravail


Bonjour M. Escart. La crise sanitaire que nous traversons est un vrai levier du télétravail. Pensez-vous que cette tendance de travailler à distance pourra durer même après COVID ?

Chez HOSTEUR, nous télétravaillons bien avant l’arrivée de COVID-19 et nous continuerons à le faire les années à venir. Il s’agit d’une organisation du travail qui est à la fois écologique car cela évite les déplacements quotidiens mais aussi hautement productive et satisfaisante pour les employés. Je ne constate que des effets positifs du télétravail et je ne vois aucune raison de refuser à mes employés de profiter de ses nombreux avantages.

La crise sanitaire a, sans aucun doute, accéléré la transformation numérique et la démocratisation du télétravail. Les effets positifs de ces changements seront vite compris par les managers et le télétravail pourra donc se normaliser dans beaucoup de sociétés qui, avant COVID, avaient peur de franchir le pas.


La Sillicon Valley a déjà annoncé le passage vers un mode de travail 100 % à distance jusqu’à la fin de 2020 et potentiellement, à jamais. Mais ce modèle est-il envisageable par les PME et les start-up françaises qui ont un budget beaucoup plus restreint ? Quels investissements doivent-elles prévoir pour adapter leur infrastructure à ce changement majeur ?

Le télétravail, contrairement à ce que l’on peut s’attendre, ne demande pas beaucoup d’investissements. Nous proposons par exemple des Bureaux Virtuels (VDI) qui permettent aux employés de se connecter à un serveur à distance à partir de n’importe quel appareil connecté à internet.

Cette méthode de travail a énormément d’avantages : les employeurs n’ont plus besoin d’acheter du matériel cher pour leurs employés car ils profitent de la puissance du serveur loué ; leurs frais diminuent aussi parce que les licences sont partagées parmi plusieurs utilisateurs et ainsi l’idée du bureau physique devient même obsolète. De plus en plus d’entreprises décident de ne plus louer des locaux car personne n’y va en ce moment. Ces frais peuvent plutôt aller ailleurs : dans les formations, les séminaires, les journées d’entreprise etc.


Pourquoi, selon vous, y a-t-il encore des entreprises qui refusent de passer au télétravail ? Ce changement brusque imposé par COVID 19 peut-il compromettre la sécurité des PME ?

La question de la sécurité est très importante et ne doit en aucun cas être sous-estimée par les entreprises. Nous n’arrêtons pas de le répéter à nos clients !

Chez HOSTEUR nous avons des experts avec plus de 15 ans d’expérience dans le domaine. Grâce à nos solutions d’infogérance, de prévention et de détection de faille de sécurité ou encore d’externalisation du métier du DSI as a Service, nos clients sont très bien conseillés et accompagnés dans toutes leurs démarches de sécurisation de leurs systèmes informatiques.


Que diriez-vous aux employeurs qui mettent des freins au télétravail à cause de leurs craintes de baisse de productivité, de perte de contrôle et d’autorité ? Ces craintes sont-elles légitimes ?

Bien sûr, elles sont légitimes, ce serait naïf de penser que l’on peut passer au télétravail sans rien changer dans nos habitudes et notre organisation. Mais si l’on a peur du challenge, nous n’avancerons jamais.

Chez HOSTEUR, nous reposons beaucoup sur la confiance et la responsabilisation de tous les collaborateurs. L’infantilisation et la surveillance constante des employés ont des effets contre-productifs : elles bloquent la créativité et l’esprit d’initiative et, en fin de compte, baissent la motivation des employés.

Nous sommes tous différents et ne travaillons pas de la même manière : les dirigeants doivent comprendre cela s’ils veulent attirer des cadres talentueux et hautement qualifiés à leurs entreprises. Imposer des horaires de travail stricts à une personne qui doit aller chercher ses enfants à la crèche chaque jour est une contrainte qui ne correspond plus aux réalités d’aujourd’hui.


Le télétravail a de nombreux avantages mais empêche la socialisation et les contacts humains au sein de l’entreprise. Cela ne cache-t-il pas des risques ? On ne connaîtra plus les gens avec lesquels nous travaillons tous les jours.

Effectivement, si aucun effort n’est fait pour socialiser ses équipes, les problèmes peuvent vite s’enchaîner : la solitude et le manque de contact humain peuvent avoir des effets très négatifs sur la santé mentale de nos employés.

Voilà pourquoi je recommande aux managers dont les équipes télétravaillent régulièrement d’imposer des événements qui faciliteront la socialisation et renforceront l’esprit d’équipe : des formations, séminaires, ou même, si l’entreprise a décidé de garder ses locaux, le travail présentiel un ou deux jours par semaine.

Chez HOSTEUR, ce sont les réunions hebdomadaires, les échanges en vidéoconférence avec HOSTEUR Meet qui rythment nos journées. Ainsi, nous nous voyons, même à distance, et communiquons de vive voix.

Laisser un commentaire :

0 Commentaire

Lisez aussi:
10% de réduction sur votre prochaine commande(1)
Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir votre code de réduction
(1) Valable uniquement pour toutes nouvelles commandes, hors achat de crédit hosteur et hors renouvellement de prestation.