1. Accueil
  2.  > 
  3. HWS
  4.  > 
  5. Ressources
  6.  > 
  7. Articles
  8.  > 
  9. En Estonie des robots vont rendre la justice

En Estonie des robots vont rendre la justice

Apr 05, 2019  


estonie


Le gouvernement estonien a annoncé qu’il est en train de développer un logiciel qui aurait pour but de diminuer la charge de travail des juges locaux.

Les robots vont s’occuper uniquement des délits mineurs, qui concernent des faits dont les dommages ne dépassent pas 7 000 euros. Une intelligence artificielle va étudier toutes les preuves disponibles préalablement téléchargées sur une plateforme dédiée et va les comparer aux textes légaux mis à sa disposition.

Le verdict final du robot sera supervisé par un être humain mas le but des autorités estoniennes est de rendre l’AI de plus en plus autonome avec le temps. De cette façon, les juges pourront se concentrer sur des affaires plus complexes.

The Digital Nation

Nommée « première société numérique au monde » par le magazine Wired, l’Estonie ne cesse d’innover et de se réinventer.

Depuis 2014, le pays permet à tout le monde, indépendamment de son pays d’origine ou même de résidence, de devenir un e-citoyen de l’Estonie. Grâce à cela, on peut, en quelques minutes, ouvrir un compte dans leur système et créer une société.

L’administration estonienne est intégralement digitalisée : tous les citoyens possèdent une carte numérique qui leur permet de voter en ligne, de profiter de leur sécurité sociale ou encore de payer leurs impôts. Il n’est donc pas étonnant que les premiers robots autorisés à prononcer un verdict soient estoniens.

Le projet de cet algorithme, développé par Ott Velsberg, un jeune étudiant de 28 ans engagé par le gouvernement, n’est pas sans précédent dans l’administration estonienne. Un organisme en charge du chômage intégralement automatisé a été introduit dans le pays il y a quelques années. Les résultats de ce dernier sont fascinants car le taux des personnes ayant obtenu un emploi grâce à cette technique et qui l’occupent toujours 6 mois plus tard s’est élevé à 72%. Ce dernier était de 58% avant l’usage du logiciel.

Le cloud pour se protéger contre les cyberattaques

L’état numérique estonien récolte et conserve une quantité phénoménale de données. Voilà pourquoi ce dernier doit faire face à un défi majeur en termes de protection contre les cyberattaques.

Victime d’un piratage en 2007 qui a perturbé le fonctionnement de ses sites institutionnels pendant plus de deux semaines, le gouvernement a donné à la sécurité sa plus grande priorité. Voilà pourquoi en 2017, l’Estonie a ouvert au Luxembourg sa première « e-ambassade ». Véritable extension du gouvernement sur le cloud, elle permet aux autorités de sauvegarder une copie de ses données en dehors de leur territoire.


>> LISEZ AUSSI: La protection des données dans le contexte du CLOUD Act : les hébergeurs européens comme alternative aux géants américains



Sources :

Le Figaro

Usbek & Rica

La Tribune

Laisser un commentaire :

0 Commentaire

Lisez aussi:

Nombre de domaines: 126316 Sites: 23260 Serveurs: 9792 Clients: 106116 SSL: 5740 Tickets traités: 1620016

10% de réduction sur votre prochaine commande(1)
Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir votre code de réduction
(1) Valable uniquement pour toutes nouvelles commandes, hors achat de crédit hosteur et hors renouvellement de prestation.