1. Accueil
  2.  > 
  3. HWS
  4.  > 
  5. Ressources
  6.  > 
  7. Articles
  8.  > 
  9. La date d’épuisement des adresses IPv4 fixée au 6 novembre 2019

La date d’épuisement des adresses IPv4 fixée au 6 novembre 2019

Oct 08, 2019  


ipv4


Le développement technologique et le nombre croissant de supports qui se connectent à Internet épuise à une vitesse fulgurante le stock d’adresses IPv4 ce qui menace la croissance du réseau internet.

Adresses IPv4 : qu’est-ce que c’est ?

Une adresse IP (Internet Protocol) est un numéro unique qui permet d’identifier chaque ordinateur ou tout autre matériel informatique (tablette, routeur, etc.) connecté à internet. Il existe deux versions d’adresses IP : 4 et 6. Actuellement, la version la plus répandue dans le monde est la 4. Cette dernière comprend quatre nombres compris entre 0 et 255, séparés par des points (par exemple 4.125.65.328).

Causes de l’épuisement

Nous ne pouvons que produire une quantité limitée d’adresses IPv4, notamment jusqu'à 4 milliards d’adresses uniques.

La multiplication des équipements mobiles connectés ont fait de sorte que de plus en plus d’utilisateurs, d’entreprises ou d’organisations ont besoin de plusieurs adresses IP. Le nombre croissant de demandes est donc la raison principale de l’épuisement du stock. Néanmoins, il faut préciser aussi qu’au début d’Internet l’économie des adresses IP n’était pas une préoccupation importante. Voilà pourquoi certaines entreprises se sont fait attribuer des blocs d’adresses IP qui dépassent largement leurs besoins. Ces dernières sont devenues aujourd’hui des avoirs stratégiques qui ne seront pas facilement cédés par leurs propriétaires.

L’épuisement des adresses IPv4 : quelles répercussions ?

L’épuisement des adresses IPv4 a déjà doublé le prix de ces dernières au cours des trois dernières années. Seule la pratique du leasing pourrait éventuellement améliorer la situation. Néanmoins, ces tarifs peuvent aussi se voir augmenter au fur et à mesure que l’offre se raréfie.

L’épuisement des adressez IPv4 affectera surtout les nouveaux entrants et les organisations en croissance, car ce sont eux qui ont le plus besoin de nouvelles adresses IPv4 publiques, explique Vivien Guéant, chargé de mission au sein de l’unité « Internet ouvert » de l’Arcep (l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes). Ces nouveaux entrants se verront donc obligés soit d’acheter des adresses IP sur le marché secondaire, soit de faire partager la même adresse IP entre plusieurs clients. Ainsi Internet n’arrêtera pas de fonctionner mais son réseau cessera de croître.

Une traçabilité réduite

Actuellement la police utilise les adresses IP afin d’identifier les délinquants numériques. Si les adresses sont de plus en plus partagées, les policiers n’auront pas assez d’informations pour pouvoir aboutir leurs enquêtes.

Les adresses IPv6 peuvent-elles être la solution ?

Le système d’adresses IPv6 a été développé afin de résoudre le problème de disponibilité des adresses IPv4.

La nouvelle solution est pratiquement inépuisable car elle permet de générer plus de 667 billiards de combinaisons uniques. Néanmoins, les opérateurs ayant mis en place les adresses IPv6 ne sont pas nombreux. Selon l’Arcep, sur les réseaux fixes, seuls Free et Orange ont déployé et activé l’IPv6 auprès de leurs clients, tandis que parmi les opérateurs mobiles Bouygues Telecom est le seul avec seulement 7 % de clients IPv6 actifs en juin 2018.

Toutefois, la solution IPv6 est seulement utile si tout le monde s’y met et pour l’instant la plupart des opérateurs n’y voient pas beaucoup d’intérêt.


Sources : 01net

Laisser un commentaire :

0 Commentaire

Lisez aussi:

Nombre de domaines: 126316 Sites: 23276 Serveurs: 9792 Clients: 106114 SSL: 5740 Tickets traités: 1620006

10% de réduction sur votre prochaine commande(1)
Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir votre code de réduction
(1) Valable uniquement pour toutes nouvelles commandes, hors achat de crédit hosteur et hors renouvellement de prestation.