1. Accueil
  2.  > 
  3. HWS
  4.  > 
  5. Ressources
  6.  > 
  7. Articles
  8.  > 
  9. Health Data Hub et transfert illégal de donnés privées : nouveau recours devant le Conseil d’Etat

Health Data Hub et transfert illégal de donnés privées : nouveau recours devant le Conseil d’Etat

Sep 25, 2020  


health-data


Lancé en décembre 2019, le Health Data Hub va stocker les données de santé de milliers de Français afin de pouvoir les analyser et favoriser la recherche. Il s’agit d’informations privées et sensibles dont le traitement, confié au géant américain Microsoft, soulève de nombreuses inquiétudes.


>> LISEZ AUSSI: Microsoft Azure : le choix polémique pour l’hébergement des données du Health Data Hub


Attaque en justice

Un collectif de 18 organisation et personnalités parmi lesquels Le Conseil National du Logiciel Libre (CNLL), Le Syndicat National des Journalistes (SNJ) et L’Union Française pour une Médecine Libre (UFML), ont déposé un recours devant le Conseil de l’Etat pour transfert illégal de données.

L’inquiétude majeure du collectif vient du fait que les informations réunies au Health Data Hub quittent l’Europe afin d’être traitées aux Etats-Unis. Or, il s’agit ici d’une opération illégale non-conforme au RGPD.

Décision d’invalider le Privacy Shield

Le communiqué de presse publié par le collectif s’appuie surtout sur la décision de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) d’invalider le Privacy Shield. Ce dernier autorisait les entreprises à transférer des données personnelles de citoyens européens (identité, comportement en ligne, géolocalisation…) aux Etats-Unis.

La CJUE a conclu que la protection des données personnelles européennes prévue par le Privacy Shield était insuffisante au regard du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) : une décision importante qui a enchaîné de nombreuses réactions.

Plusieurs plaintes en Europe

Le Health Data Hub en France n’est pas sans précédent : plus d’une centaine de plaintes ont été déposées auprès les autorités dans les Etats membres de l’Union Européenne, notamment concernant l’utilisation des services de Google et Facebook.


Sources :
Usine Digitale
Le Monde
Communiqué de presse de médecins, citoyens, informaticiens et journalistes

Laisser un commentaire :

0 Commentaire

Lisez aussi:
10% de réduction sur votre prochaine commande(1)
Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir votre code de réduction
(1) Valable uniquement pour toutes nouvelles commandes, hors achat de crédit hosteur et hors renouvellement de prestation.