• flag fr  (+33) 08 99 69 00 19  
  • flag ch  (+41) 22 518 64 87 
  • flag be  (+32) 25 88 51 29 

Quel type d’hébergement choisir pour votre entreprise ?






Le site internet est devenu un outil indispensable pour le business. Et si nous savons tous ce qu’est une page web, ce n’est pas tout aussi valable pour ce qui se cache derrière elle. Voilà pourquoi le choix d’hébergement peut être une décision difficile pour les nouveaux entrepreneurs.

Clarifions d’abord ce qu’on appelle de l’hébergement web !

Quand vous ouvrez une page web, vous regardez en fait du code écrit en différentes langues de programmation. C’est votre navigateur qui transforme cette information en images ou en texte. Le code doit donc être stocké quelque part afin que notre navigateur puisse y accéder à chaque fois quand vous tapez de nom du site dans la barre de recherche. Cet endroit de stockage c’est le serveur : une grosse machine très puissante qui possède son propre processeur, sa mémoire et son disque dur. Votre hébergeur web vous offre une partie du serveur (ou un serveur entier comme nous allons le voir plus tard) en échange d’un prix mensuel. Il s’engage d’habitude aussi à vous fournir certains services tels que la gestion du serveur, le support technique et ainsi de suite.

Quels types d’hébergement existe-il ?

Pour vous simplifier la tâche, nous allons vous présenter les différents types d’hébergement web et nous allons voir lequel va mieux pour votre projet d’entreprise. Ils existent 4 types d’hébergement web :

-Hébergement mutualisé

-Hébergement dédié

-Hébergement VPS (Serveur Privé Virtuel)

-Le Cloud

L'hébergement mutualisé

veut dire que plusieurs sites internet, dont le vôtre, partagent le même serveur. Ainsi vous avez le statut de colocataire de la machine et vous avez donc le droit d’utiliser ses ressources. Ce type d’hébergement est idéal pour des projets qui ne reçoivent pas beaucoup de visites et qui ne consomment pas beaucoup de ressources. Tel est le cas pour un blogue ou un site web corporatif par exemple. Le grand avantage de l’hébergement mutualisé est qu’il est moins cher que les autres. Grâce à lui vous pouvez donc, sans faire un énorme investissement initial, lancer votre projet. Chez Hosteur, avec l’offre promotionnelle sur l’hébergement mutualisé les prix commencent à partir d’1.99 € HT/mois.

L’hébergement dédié

vous propose une machine physique à votre disposition. Dans ce cas de figure vous avez plus de liberté : vous pouvez par exemple choisir le système d’exploitation qui vous convient le mieux. L’hébergement dédié est donc idéal pour votre projet si vous avez des connaissances plus approfondies en administration système afin de pouvoir profiter de toute la gamme d’options offertes par le serveur dédié. C’est aussi le bon choix pour vous si votre site s’apprête à recevoir un volume important de visites : tel est le cas des boutiques en ligne par exemple.

L’hébergement VPS (Serveur Privé Virtuel)

se trouve à mi-chemin entre l’hébergement mutuel et le serveur dédié. Dans le cas du VPS vous ne disposez pas d’une machine physique mais plutôt d’une machine virtuelle qui est installée sur un serveur. Le plus gros avantage de ce type de solution est qu’il peut être sur mesure : c’est-à-dire que vous avez la possibilité de choisir les paramètres exacts dont vous avez besoin (processeur, RAM ou espace disque). Un autre atout de ce type d’hébergement est son prix : beaucoup moins cher que le serveur dédié, le VPS vous donne en plus la possibilité d’améliorer vos paramètres au fur et à mesure que vous grandissez. À la différence de l’hébergement mutualisé, le VPS permet de diviser la puissance de la machine en autant de parties qu’on le veut : c’est-à-dire que vous, en tant qu’utilisateur, consommez ce dont vous disposez sans que l’activité élevé du site de votre voisin puisse nuire à votre performance.

Le Cloud

Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : il vous propose un service à la demande. C’est-à-dire que, tout comme pour vos appareils ménagers que vous branchez dans le réseau, vous consommez uniquement ce qui est nécessaire pour le fonctionnement de votre site. Dans le cas du cloud, vous n’avez pas accès à un seul serveur mais à des serveurs connectés en réseau. Ce type de solution est très pratique en termes de protection contre les attaques DDoS. Ce sont des attaques qui ne représentent pas un danger pour la sécurité du site mais qui essaient de le saboter en lui envoyant énormément de requêtes. La méthode la plus efficace de protection contre ces attaques est de bloquer le plus grand nombre de requêtes possible et de propager le reste dans un grand réseau. Comme le cloud dispose déjà d’un réseau, il est beaucoup plus efficace qu’un serveur unique.

En résumé : Quelles questions devrait-on se poser avant de choisir notre hébergement web ?

1. Combien de visites recevra mon site par mois ?

Si votre site n’a pas beaucoup de visites, vous pouvez opter pour l’hébergement mutualisé. Si ce n’est pas le cas et que vous recevez plus de 100 000 visites par mois, nous vous conseillons plutôt d’investir dans un serveur dédié. Si vous êtes un jeune entrepreneur et que vous n’avez pas idée de combien de visites vous pourriez recevoir, l’option de VPS ou Cloud est sans doute la meilleure pour vous. Ainsi vous pourriez vous adapter vite aux besoins de votre entreprise.

2. Quel est mon budget ?

Si vous avez un budget plus serré, la solution d’hébergement mutualisé pourrait vous épargner beaucoup de ressources. En revanche, dans ce cas, vous devrez vous poser encore une question avant de choisir automatiquement l’option la moins chère :

3. Puis-je me permettre de passer de temps en temps hors ligne ?

Partager votre serveur veut dire que pas tout le monde pourrait utiliser toute sa capacité en même temps. Si un de vos voisins de serveur commence donc à recevoir beaucoup de requêtes, vous pourrez en souffrir car cela diminuera la performance de votre site.

4. Est-ce que mon site dispose de données sensibles dont la sécurisation est primordiale ?

Si c’est le cas, il vaut mieux choisir le serveur dédié afin d’être le seul à l’utiliser. La sécurité des datacenters où se trouve votre serveur physique est aussi très importante : confiez donc votre site à un hébergeur qui vous inspire confiance. Si vous avez encore des doutes sur le type d’hébergement que vous devez choisir, n’hésitez pas à contacter nos équipes afin de recevoir des conseils professionnels sur mesure.


Nombre de domaines: 142576 Sites: 43684 Serveurs: 8929 Clients: 100425 SSL: 2484 Tickets traités: 1389727